Souris ergonomique : Comparatif et conseils pour bien choisir !

Ceux qui passent de nombreuses heures devant leur ordinateur à manipuler leur souris rencontre parfois quelques problèmes de tendinites ou sont touchés par le syndrome de la souris.La souris ergonomique peut être la solution ! Car à force de répéter les mêmes mouvements toute la journée, et d’avoir le poignet dans une mauvaise position, on finit irrémédiablement par souffrir.

Les fabricants l’on évidemment compris, et ils proposent désormais des souris ergonomiques, pour nous permettre de retrouver une position plus naturelle, et ainsi éviter les tensions au niveau du poignet et de l’avant-bras. Si vous rencontrez ce genre de problème, vous êtes au bon endroit ! Découvrez ci-dessous mon comparatif des meilleures souris ergonomiques du marché, suivi d’un guide d’achat pour vous aider à choisir la meilleure !

Souris Ergonomique : Comparatif 2019

 
TeckNet Wireless M012
ZeleSouris Ergonomique
Logitech M570
CSL TM137U
Anker Ergonomique
TeckNet Wireless M012
ZeleSouris ergonomique sans fil test
Logitech M570
Souris ergonomique CSL TM137U
anker-souris-verticale-avis-test
Type de souris
Verticale
Verticale
Trackball
Verticale
Verticale
DPI Réglable
Oui
Oui
Non
Oui
Oui
DPI Max
2000
1600
Non communiqué
1600
1600
Précision du capteur
Très bonne
Très bonne
Excellente
Très bonne
Très bonne
Nombre de boutons
5
5
4
5
5
Prix
€€
€€
€€€€
€€

Les meilleures Souris ergonomique en Test / Avis

TeckNet Wireless M012 : La meilleure souris ergonomique pas chère !

TeckNet Wireless M012Ce n’est pas parce que vous avez un petit budget que vous devez souffrir ! Il y a des souris ergonomiques d’excellente qualité à des prix tout à fait raisonnable. C’est le cas de cette TeckNet Wireless M012, qui possède un design plutôt moderne et qui est surtout très agréable à manipuler. Elle est assez large, et donc bien adaptée aux grandes mains.

Il est possible de régler la sensibilité avec trois niveaux différents, jusqu’à 2000 DPI, ce qui est plutôt intéressant pour une souris de ce prix. Sa précision est tout à fait correcte, elle réagit très bien et sera utile aussi bien pour les travaux de bureautique que pour quelques jeux après le travail.

La qualité de fabrication est très bonne, même si les matériaux sont un peu durs, la souris reste agréable au toucher. Elle possède 5 boutons, qui tombent bien sous les doigts et qui réagissent parfaitement. Bref, pour le prix cette souris TeckNet est vraiment très satisfaisante, et elle mérite clairement son succès !

TeckNet Wireless M012

Une souris ergonomique verticale efficace et pas chère !


ZeleSouris Ergonomique : Le bon rapport qualité/prix

ZeleSouris ergonomique sans fil testCette souris se démarque de la concurrence par son look assez étonnant, ses deux gros clics gauche et droit (haut et bas) et ses deux boutons supplémentaires qui entourent le pouce. La prise en main est vraiment très agréable, grâce à un moulage bien étudié et à un repose poignet amovible, que je n’ai personnellement pas envie de retirer.

Elle fonctionne sans-fil, à l’aide d’un mini dongle 2,4 GHz. C’est du « Plug and Play », on branche et ça marche immédiatement. On tient cette souris presque comme un gros joystick de jeu d’aviation et la position est vraiment naturelle. La prise en main est plutôt rapide, on s’habitue vite, et les douleurs de poignets ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Les boutons sont assez silencieux, ils réagissent très bien, et le fabricant promet plusieurs millions de clics avant la panne. Cette ZeleSouris ergonomique verticale a très bonne réputation et se vend très bien. Son prix est vraiment canon, je ne peux que vous la conseiller !

ZeleSouris Verticale

Une souris ergonomique pas chère !


Logitech M570 : Le top de la souris ergonomique

Logitech M570Ici, c’est une souris différente, qui ne propose pas vraiment un design différent des souris classiques, mais une technologie et une manipulation qui n’ont rien à voir. En effet, la main est légèrement inclinée, mais ce n’est pas une souris verticale. Pour certains ce sont les mouvements répétés du poignet qui posent problème, et avec cette souris, on ne bouge que le pouce !

En effet, on ne retrouve pas un capteur optique classique, mais une boule nommée « trackball », qui se manipule uniquement avec votre pouce. Le poignet est évidemment beaucoup moins sollicité et les utilisateurs qui s’habituent à ce type de souris ne reviennent généralement plus à un périphérique classique.

La souris est très précise, c’est un périphérique plutôt haut de gamme, mais on paye clairement pour un produit de qualité. La conception est très sérieuse, et la garantie de 3 ans nous prouve la confiance du fabricant en son produit. Cerise sur le gâteau, la Logitech M570 est parfaite pour un usage de salon, sur le canapé ou au fond du lit.

Logitech M570

Une super souris, ergonomique et précise !


CSL TM137U : Une super réputation

Souris ergonomique CSL TM137USi vous cherchez une valeur sûre sur le marché de la souris verticale, alors vous êtes sur la bonne fiche ! La CSL TM137U se vend très bien sur les sites de vente en ligne, et les utilisateurs n’en disent que du bien. Mon avis est également très bon, puisque la conception est sérieuse, avec un matériau mat, agréable au toucher, et un design offrant une prise de main très naturelle.

On ne se fatigue plus pour utiliser notre souris, notre poignet reste toujours dans le bon angle, et l’avant-bras subit alors moins de tensions tout au long de la journée. Les boutons sont assez classiques, mais on apprécie le fait qu’ils ne soient pas trop bruyants et très réactifs. On peut régler les DPI pour gérer la sensibilité à notre guise.

Difficile de trouver des défauts à cette souris qui s’adapte sans problème à tous vos travaux de bureautique. Elle est précise et ne consomme pas les piles rapidement, c’est parfait. Elle est généralement appréciée pour son look plutôt sobre et élégant.

Souris verticale CSL TM137U

Une souris ergonomique efficace et pas chère !


Anker Ergonomique : Sobre et pas chère

anker-souris-verticale-avis-testC’est un bon compromis si vous cherchez une souris verticale pour la bureautique, pas chère, avec un design assez sobre. La souris Ergonomique Anker se vend elle aussi particulièrement bien, et on trouve difficilement des commentaires négatifs à son sujet. C’est une souris verticale solide, avec une garantie de 18 mois, ce qui est plutôt étonnant pour un prix de vente aussi bas.

La prise en main est très bonne, bien plus naturelle et agréable qu’une souris classique. Il faut bien sûr quelques heures d’adaptation, mais on sent rapidement les bienfaits sur notre bras. Il y a 5 boutons, avec les clics droit et gauche traditionnel, la molette de défilement, deux boutons de navigation sous le pouce et un dernier pour régler les DPI.

La précision est tout à fait satisfaisante pour une souris d’entrée de gamme. Elle est réactive et tous les boutons sont agréables à manipuler. Elle est en bas de mon top 5, mais ce n’est pas forcément la moins bonne. Si vous aimez son look, et que son prix vous convient, alors foncez, vous ne regretterez pas cet achat.

Souris Ergonomique Anker

Une souris verticale robuste et performante !


Une souris ergonomique, pourquoi faire ?

Si vous passez beaucoup de temps devant votre ordinateur, avec la souris entre vos doigts, alors vous devez être correctement équipé. Je ne parle pas d’un capteur laser avec une précision incroyable, qui est généralement inutile pour une utilisation de bureau classique, mais bien d’une forme, d’un design, qui permet une préhension plus naturelle.

En effet, avec une souris classique, la position de votre poignet et de votre avant-bras est forcée. Il y a une tension permanente, même si vous ne la sentez pas en travaillant. Au fil du temps, vous risquez de développer le syndrome de la souris et ce n’est clairement pas quelque chose à prendre à la légère. On parle de TMS pour trouble musculo-squelettique, qui se produisent lorsqu’on répète chaque jour le même mouvement à de nombreuses reprises.

Vous vous dites peut-être que j’exagère et qu’une souris plate traditionnelle est plutôt agréable à utiliser. Vous avez raison, pour une utilisation ponctuelle, c’est largement suffisant, et ça ne pose aucun problème. En revanche, sur le long terme, c’est une autre paire de manches.

Faites un test tout simple en regardant dans quelle position est votre main lorsqu’elle est le long du corps. Pour attraper la souris, vous pivotez le bras en entier pour que la paume de votre main pointe vers le sol. C’est cette légère torsion, qui à la longue peut entraîner de sérieux problèmes.

Avec une souris verticale, cette rotation ne se fait plus, le bras est plus relâché, ce qui est forcément bénéfique sur le long terme. Dans certains cas, ce sont les mouvements de gauche à droite du poignet qui causent des douleurs, et dans ce cas-là, on utilisera une souris trackball, qui permet de ne bouger que le pouce pour orienter le curseur.

 

anker souris verticale pas cher

 

Vous avez déjà des difficultés avec votre souris classique ?

Si vous êtes déjà victime de quelques douleurs, de tendinites ou de fatigues chroniques du membre utilisant la souris, alors ne perdez pas de temps. Passez immédiatement à une souris ergonomique. Il ne faudra que quelques jours pour que vos douleurs disparaissent totalement. Les boutons sont optimisés au maximum pour demander le moins d’effort possible et tout votre travail s’en retrouve facilité.

C’est peut-être difficile à croire pour certain, mais un simple changement de souris peu vous rendre la vie plus agréable. Les muscles extenseurs des doigts sont beaucoup moins utilisés, et cela peut vous détendre sur tout le bras, et même jusqu’à la nuque.

Comment bien choisir sa souris ergonomique ?

Le principal intérêt d’une souris ergonomique, c’est son adaptation à votre main. Le but du jeu est donc de trouver une souris conforme à vos attentes, afin d’obtenir une préhension agréable et une position du bras aussi naturelle que possible. Voici donc quelques conseils pour vous aider à faire le meilleur choix possible.

Cibler vos problèmes

La première chose à faire est de cibler le type de problème que vous avez lorsque vous utilisez votre souris actuelle. Est-ce que vous sentez une lourdeur au niveau de l’avant-bras, voir même un stress du bras et même de la nuque ? Ou bien avez-vous simplement des douleurs au poignet ?

Dans le premier cas, il est préférable de se tourner vers une souris verticale, qui permet à votre avant-bras de rester dans une position agréable, pendant toute la journée de travail. Pour les soucis de poignet, on va préférer une souris trackball, dont le curseur se manipule avec le pouce. Ainsi, le poignet ne bougera plus.

Êtes-vous droitier ou gaucher ?

C’est évidemment un critère primordial, puisque contrairement à une souris classique, on ne peut pas adapter une souris ergonomique selon l’utilisateur. Malheureusement pour les gauchers, les souris ergonomiques pour gaucher ne sont pas légion. On en trouve tout de même quelques-unes, et notamment certaines de mon top 5. Vous les trouverez en suivant ce lien.

Si vous êtes droitier, vous aurez forcément plus de choix. Attention tout de même au moment de la commande de vous assurer que la souris soit adaptée à votre bonne main.

La taille de la souris

Plus on a des mains de grandes taille et plus on va apprécier les grosses souris massives. Une souris trop petit nous pousse à plier les doigts, ou à tordre un peu le poignet, et donc la position ne sera pas idéale.

Ce n’est pas aussi évident pour les petites mains, qui peuvent s’adapter sans trop de problèmes aux grosses souris. D’ailleurs, certains utilisateurs avec des mains assez petites vont préférer les grosses souris aux modèles trop compacts.

La qualité de fabrication

Évidemment, on a toujours du mal à se rendre compte de la qualité de fabrication avant d’avoir la souris entre les doigts. Pour vous aider un peu, j’ai pris soin de ne vous proposer que des souris ergonomique qui ont déjà fait leurs preuves en terme de durabilité et de solidité.

Dans mes tests, je vous parle un peu de la conception et de la qualité des matériaux. Que la souris soit robuste est une chose, mais on aime aussi qu’elle soit agréable au toucher. Les boutons doivent être correctement intégrés, avec un bon rebond.

Les commandes

Selon votre activité et votre manière d’utiliser votre souris et votre ordinateur, vous aurez besoin de plus ou moins de bouton. Généralement, sur une souris ergonomique, on trouve les traditionnels clics gauche et droit, la molette cliquable de défilement, et deux boutons pour le pouce qui servent à naviguer plus facilement sur le net.

Quelques fabricants proposent un cinquième bouton, sur le haut de la souris verticale, qui sert à gérer la sensibilité en réglant les DPI. Plus le nombre de DPI est élevé, et plus la sensibilité sera accrue. C’est plutôt bien de pouvoir passer d’une sensibilité forte à une sensibilité faible en un seul clic, ça peut être utile pour différentes applications.

Sensibilité et précision

Le fabricant communique généralement sur le nombre de DPI max de sa souris. Plus elle a de DPI et moins il faut la bouger pour que le curseur avance loin sur l’écran. Bien sûr, pour certains, une sensibilité trop importante sera difficile à maîtriser. Généralement, pour le bureau, entre 1000 et 1600 DPI, c’est largement suffisant.

C’est ensuite le capteur qui permet d’être précis. Ici, il n’y a pas vraiment de suspense, plus on monte en gamme, et plus on aura un capteur précis et efficace. Cela dit, pour la bureautique, les capteurs optiques classiques sont toujours satisfaisant. Vous aurez besoin d’un capteur laser si vous êtes gamer pro ou si vous faites de la retouche de photos à un niveau professionnel, sinon, ça ne vous sera d’aucune utilité.

Quel prix pour une souris ergonomique

On trouve réellement des souris ergonomique à tous les prix. Cela dépend donc de votre budget. Quoi qu’il en soit, pour une utilisation au bureau, on trouve d’excellentes souris verticale entre 15 et 30 €, qui font parfaitement le job.

Les souris trackball sont en revanche toujours un peu plus chère. Il faut généralement investir plus de 60 € pour avoir un périphérique robuste et précis. Enfin, on peut trouver des souris ergonomiques très haut de gamme, qui coûtent plus de 150 €, avec des capteurs lasers. Je n’ai pas eu l’occasion d’en tester pour l’instant, mais je n’en ai probablement pas l’utilité pour mon travail.

Le syndrome de la souris, c’est quoi ?

C’est un nom qui prête à rire, et qui fera probablement se marrer des amis à vous qui ont des métiers plus physiques que le vôtre. Pourtant, les troubles musculo-squelettiques ne sont pas à prendre à la légère, puisqu’ils peuvent devenir vraiment handicapants.

On parle de syndrome de la souris, du RSI (Repetitive Strain Injury), ou encore d’épicondylite. Plusieurs noms pour un même mal, lié à une utilisation intensive et des mouvements répétitifs du bras qui utilise la souris. Ce sont en réalité des termes plutôt génériques, qui peuvent regrouper des pathologies très variées.

 

csl tm137u test

 

Quels sont les symptômes du syndrome de la souris ?

Il y a des tas de symptômes, parfois différents d’un sujet à un autre. Cependant, très souvent, on va retrouver les problèmes suivants :

  • Douleur et lourdeur dans l’avant-bras ou dans le poignet
  • Raideurs et inconforts au niveau du bras, des épaules ou du cou
  • Tensions, raideurs, dans les doigts, la main, le poignet, l’avant-bras
  • Maladresse ou perte de force dans la main utilisant la souris
  • Fourmillement, engourdissement, douleur nocturne, au niveau du poignet, ou autour du pouce

Généralement, la première alerte provient d’une douleur dans l’avant-bras ou des doigts qui semblent lourds. On a souvent envie de fermer et rouvrir le poing. On peut ressentir des types de douleurs assez différents. Certains vont sentir comme une brûlure, d’autre une lourdeur et un inconfort, et d’autres des pointes aiguës.

Si vous sentez une douleur, il ne faut pas attendre et changer de souris rapidement. La douleur peut se transmettre du pouce au poignet, puis au bras, jusqu’à la nuque, et ça sera alors plus long à combattre.

Il faut également être vigilant sur les symptômes, puisque parfois on ne ressent pas de douleur, mais le mal se propage tout de même. Dans ce cas, on va plutôt sentir une gêne de temps en temps, un manque de force ou quelques maladresses récurrentes.
Pourquoi le syndrome RSI apparaît ?

Tout simplement parce que vous travaillez trop… Ou plutôt parce que vous ne travaillez pas dans les meilleures conditions possibles. Une personne qui travaille toujours debout, aura besoin de bonne chaussure, celui qui est souvent sous la pluie va se protéger du froid, et celui qui reste au bureau doit aussi adapter son matériel à son travail.

Car oui, le clic est dangereux sur le long terme ! C’est une action qu’on répète des milliers de fois chaque semaine, tout comme les mouvements de poignet de gauche à droite qui n’arrêtent jamais. Du coup, on sur-utilise certains musclent, qui finissent par saturer. Si la position du bras est mauvaise, alors on maintient les tendons dans une tension constante et très longue. L’épaule également est toujours légèrement tendue, et réalise des petits mouvements sans arrêt.

De ce fait, les principales zones atteintes sont la main et les doigts, l’avant-bras, le poignet, le coude et l’épaule. Dans certains cas, tout le bras trinque, ainsi que les cervicales, et même les vertèbres dorsales et lombaires.

Des conséquences parfois tragiques !

Je le répète, mais le syndrome de la souris ne doit pas être pris à la légère. Si on s’entête à travailler alors qu’on ressent des douleurs, on va aggraver la situation. Ainsi, certaines personnes finissent par ne plus pouvoir taper au clavier ni utiliser la souris. Parfois, il faudra plusieurs années avant de pouvoir enfin pouvoir utiliser un ordinateur normalement. Plutôt embêtant si c’est votre métier.

D’ailleurs, très souvent, des personnes travaillant dans un bureau cherchent à changer de métier car la douleur est insupportable. Des étudiants doivent repousser leurs diplômes d’une année ou deux à cause d’un syndrome de la souris très sévère. Dans certains cas, les douleurs disparaissent complètement lorsqu’on ne touche pas d’ordinateur, mais pour d’autres les douleurs persistent la nuit, ou lorsqu’ils pratiquent d’autres activités.

Bref, dans les pires cas, les douleurs deviennent très handicapantes dans la vie quotidienne. Préparer à manger, faire la vaisselle, ou même simplement serrer une main ou ouvrir une porte, deviennent des actes douloureux pour quelques patients atteints lourdement par le syndrome de la souris.

Évidemment, je prends quelques exemples assez extrême, et la plupart du temps ce n’est pas aussi grave, mais c’est simplement pour que vous preniez conscience de l’importance d’un bon équipement. Une souris, ça ne semble pas bien dangereux à première vue, et pourtant elle peut rendre votre vie assez infernale.

Ne négligez donc surtout pas les douleurs naissantes. Il faut réagir immédiatement et utiliser une souris adaptée à vous, pour vous permettre de trouver une position de travail agréable et naturelle. Plus vous attendez, plus vous aggravez la situation. Si vous réagissez vite, alors en quelques jours les douleurs disparaissent. Si vous attendez trop longtemps, alors les problèmes peuvent persister pendant de longs mois.